2 photographes nous montrent pourquoi il faut se méfier des clichés qui tournent pendant le confinement

0 Partages

En ce temps de crise avec le confinement et la distanciation sociale, deux photographes Ólafur Steinar Gestsson et Philip Davali ont réalisé une experience visant à prouver qu’il faut se montrer prudent face à l’interprétation des photos surtout lorsqu’on voit parfois des photos révoltantes de personnes qui ne respectent pas les règles des distances de sécurité.

Le principe est simple, ils s’étaient répartis les rôles et ont pris la même scène sous 2 angles différents. Philip Davali devait montrer les scènes sous un angle négatif (non-respect des distances, etc…) et Ólafur Steinar Gestsson le côté positif (les distances sont respectées).

Découvrez les résultats étonnants ici ⬇

« 1 de 8 »